Le "C" perdu

L’affaire qui a fait trembler le monde continue de faire frissonner les mangeurs de croque-monsieur. Mais qui est le véritable coupable ? Qui a subtilisé le « C » de Escros ?
À vous de jouer les détectives.

10 ans après : La vérité éclate ? 

Aujourd’hui encore Escros est en deuil depuis la disparition de leur « C ». Une enquête menée par Interpol a été rouverte suite à la libération du journaliste Stéphane Barrot inculpé « à tort » selon lui. Qu’en pensez-vous ? 

Une affaire médiatique sempiternelle ?

Elle a fait du bruit il y a maintenant 10 ans, pourtant elle continue de résonner dans les murs limougeauds. La notoriété du fameux restaurant Escros n’est plus à faire mais ce nouveau retentissement est-il de bon augure ?

3 suspects.

3 mobiles.

1 coupable.

Mais où est donc passé le « C » ? Pourquoi cette seule et unique lettre ? La motivation d’une seule personne, la haine, l’envie ou le dégoût peuvent parfois être suffisants.

Stéphane Barrot

Ex-Journaliste au journal Le Populaire

Après avoir écrit ce funeste article, Stéphane Barrot fut tout de suite accusé d’avoir volé le « C » ce qu’il nie sans condition. Seulement sa parole n’a rien pu faire contre la souveraineté du restaurant et il fut contraint de passer 10 ans derrière les barreaux. Il est sorti récemment après avoir fait appel pour la 45ème fois et son ressenti à l’égard du restaurant de croque-monsieur n’est pas très cordial. Il n’a jamais avoué quoique ce soit mais a dit récemment dans les journaux : « Je suis entré comme un innocent et je ressors comme innocent. Et je n’en resterais pas là. »

Billy Mills*

Enquêteur en chef de l’affaire du « C » perdu

Chargé de l’enquête il y a dix ans, il revient sur le devant de la scène pour en finir avec ça. Décrivant cette bavure médiatique comme « inutile », il n’approuve pas les croque-monsieur de Escros. Il n’a jamais cru en Stéphane Barrot le principal suspect, qu’il avait déjà fait inculper à l’époque. Il compte refaire de même aujourd’hui même si pour lui « ça ne sert à rien d’en faire tout un croque-monsieur ».

*Le nom a été modifié pour éviter toutes représailles internationales

Chris Toan

Gérant du restaurant Crok Odile

Pas peu fier de son concept, il a profité de l’image réduite de Escros il y a dix ans pour se faire un nom. Dans notre reportage il avoue avoir eu l’idée du restaurant de croque-monsieur bien avant Escros, mais qu’il s’est fait voler l’idée. Il estime donc que ce n’est qu’un juste retour de se faire voler à leur tour. Il a même fait un croque-madame à leur effigie : Les Escros escroqués.

Steeven Anastase

#CRIMSON PERFECTO
@steevenavec2e

Pierre Bonneau

#FRENCH HUNTER
@pierrebonneau_

Jordan Rumeau Rakotomalala

#ARCHIBALD
@jordan_double_r

CRIMSON
FACTORY
ORIGINS

Vous avez trouvé le tueur ? Vous êtes juste fan de cette enquête acharnée ? Vous voulez rejoindre la Crimson News Corporation et les entretiens musclés ne vous font pas peur ?

On vous écoute.